Des étudiants recrutés pour pallier le manque d’instituteur….dans le 93!

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Il n’y a pas assez d’instituteurs en Seine Saint Denis. Pour pallier cette pénurie le rectorat a décidé d’embaucher une cinquantaine d’étudiants pour faire le travail. Certes ce sont des étudiants qui préparent le concours des professeurs des écoles mais convenons que cette méthode est particulièrement hasardeuse et surtout périlleuse dans des lieux ou la compétence du professionnel, sa maturité , sa prise de recul va jouer un rôle très important dans son rôle de pédagogue.

La souffrance au travail dans les métiers de l’enseignement a souvent été révélée dans des lieux plus difficiles à gérer qui nécessitent de réelles capacités à faire face aux imprévues et aux relations complexes. C’est en quelque sorte placer les futurs instituteurs en situation difficile voire même d’échec.

L’IEDRS spécialisé dans les risques sociaux fait la promotion de la qualité de vie au travail. Elle se concrétise dans ce cas par de la formation , par un  accompagnement pertinent des futurs professionnels: un accompagnement d’un cadre , d’un agent de maîtrise, d’un enseignant dans la prise en charge de nouvelles fonctions, de nouvelles missions.Les risques humains de projeter un individu directement dans des zones sensibles , dans un environnement complexe sont considérables et nous veillons à anticiper les phénomènes de pénurie de main d’œuvre pour éviter d’en appeler à ces méthodes périlleuses. Des enquêtes dans le monde de l’enseignement sur le mal être des instituteurs démontrent toute la dangerosité de tels procédés. Revenons à l’essentiel : donner les moyens et les ressources nécessaires et suffisantes aux institutions pour faire un travail de qualité, pour le bien être de tous ( les instituteurs , les enfants et les parents)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »